Un reccord de 2 milliards de dollars US lévés par les startups africaines du secteur des TIC en 2019


AFRIQUE - START-UP

   

Le rapport annuel Partech Africa rendu public ce mercredi 29 janvier indique qu’au titre de l’année écoulée, les investissements dans les startups africains, évoluant dans le secteur des nouvelles technologies, ont bondi, en un an, de 74%. En effet, au titre de l’année 2019, plus de 2 milliards de dollars soit 1,84 millions d’euros ont été donc investis dans lesdites startups.

Par Justin Kouavon (Stag)
2020-01-30 06:50:36 / 712 vues

Le rapport Partech Africa est, en effet, un rapport annuel sur le capital investissement en Afrique. Son fonds, le fonds Partech Africa est orienté vers les jeunes innovateurs et porteurs d’idées. Les révélations du rapport de Partech Africa, viennent, une fois encore, confirmer la volonté des jeunes startups africaines à bouger le monde du numérique et de la technologie en attirant, plus que jamais, les investisseurs.

« Cette nouvelle réalité redéfinit, de façon significative, la portée du capital-investissement en Afrique ». C’est ce que pensent les analystes selon lesquels ces données constituent un atout pour les écosystèmes.

En ce qui concerne les pays africains les plus actifs et qui souvent bénéficient de ces ressources, on compte l’Egypte, le Nigéria, le Kenya et l’Afrique du sud, en tête. Ces pays concentrent, à eux seuls, 85% des investissements. Parmi ces quatre pays, le Nigéria règne en maitre et attire à lui seul 37% des montants (85%). Les pays francophones sont moins représentés avec comme premier pays francophone à mieux se loger dans ce classement, le Sénégal. Il est 8e au classement général.

Les fonds levés ont aussi connu une augmentation de plus de 52%. 234 jeunes en ont bénéficié, au total.