Dépigmentation: Naturo District / Bénin engagée pour faire adopter les produits cosmétiques naturels aux Béninois


BENIN - DEVELOPPEMENT
Les responsables de Naturo District / Bénin

   

Par KOUAVON Justin (Stag)
2019-08-27 22:30:46 / 341 vues

Sur l’initiative de l’ONG Naturo District/Bénin, esthéticiennes, stylistes, opérateurs économiques, dermatologues et autres acteurs de la société civile se sont donné rendez-vous à la salle Majestic de Cotonou, samedi 24 août 2019, pour célébrer la "beauté naturelle" à l’occasion de la 2è édition de la nuit de l’élégance.

Pour Mireille Gandaho, chargée de communication de ladite organisation, l’événement de samedi marque, pour le compte de 2019, la fin d’un long processus. « Il s’agit de la clôture d’un programme annuel fait de campagnes de sensibilisation, des conférences, des conseils individuels, des foires de produits cosmétiques naturels… ». En effet, l’ONG NATURO DISTRICT/BENIN s’est assignée pour mission de lutter contre la dépigmentation au Bénin et dans la sous région ouest africaine. Une mission saluée et soutenue à juste titre par plusieurs personnalités et opérateurs économiques. Au nombre de ces personnes,  figurent Françoise AMOUSSOU et Arsène AZA-GNANDJI respectivement marraine et parrain de l’organisation qui expliquent leur intérêt pour le combat de Naturo District/Bénin par l’ampleur des dégâts du phénomène dans la société béninoise.  Et pour limiter justement ses dégâts, plusieurs actions sont projetées par l’organisation les mois et les années à venir. Au nombre de celles-ci, le gouverneur de l’organisation, Ulrich HOUESSOU, annonce une campagne plus élargie aux autres départements du Bénin, la sensibilisation à la base, déjà au collège, des populations, des conseils – orientations gratuits au profit de la population pour les assister sur  le choix des produits adaptés aux exigences de leur peau. Car, « on peut se faire belle / beau sans se dépigmenter », estime la sénatrice de l’ONG Naturo District / Bénin, Thérèse Akomedi.

Cette deuxième édition de la nuit de l’élégance a connu, également, la présentation de la marquette, du siège de l’ONG, au public suivie d’une collecte de fonds pour la réalisation de ladite marquette qui présente trois (03) salles de massages, un laboratoire pour les dosages et un bureau administratif. Le tout s’étendant sur un domaine de deux cent (200) mètres carré pour un coût total estimé à près de trente (30) millions de Francs cfa.