Lutte contre l’immigration clandestine : Canada In Benin s'investit dans la sensibilisation pour un mois


BENIN - DEVELOPPEMENT
Serge Zédé GOBA, Coordonnateur Externe et Chargé de Mission à Canada In

   

Canada In Benin, filiale de la firme canadienne "Canada In", spécialisée dans l’immigration sur le Canada, organise à Cotonou et environ une campagne de sensibilisation des jeunes et toute personne ayant un projet de voyage au Canada, en Amérique et en Europe contre l’immigration clandestine  à travers des journées portes ouvertes et une promotion qui couvrira la période du 1er au 30 juin 2019.

Par Afrique Vision Média
2019-06-15 16:10:15 / 3398 vues

C’est parti jusqu’au 30 juin prochain. "Canada In Benin", filiale de la firme Canadienne "Canada In" de Bohui Olivier Gnango, installée au Bénin depuis janvier dernier mais encore très peu  connue des Béninois, s’ouvre davantage au public. En effet, depuis le début de ce mois, l’entreprise organise des journées portes ouvertes au cours de laquelle, elle conseille gratuitement toute personne porteuse de projets de voyage sur le Canada, l’Amérique et l’Europe. A cette activité, s’ajoutent  des sensibilisations de proximité avec pour objectif principal de donner les vraies informations et assister toute personne ayant un projet de voyage dans son processus d’obtention du visa et dans son installation au Canada, une fois le visa obtenu.

Donner les vraies informations pour sauver la jeunesse des pièges de la clandestinité 

 «Dans un contexte où l’immigration clandestine bat son plein et fait périr les jeunes dans la méditerranée, il urge, même en étant une entreprise, de s’investir dans la sensibilisation pour stopper ou contribuer à diminuer le carnage», explique Serge Zédé GOBA, juriste, Coordonnateur Externe et Chargé de Mission à "Canada In" qui séjourne actuellement au Bénin dans le cadre des journées portes ouvertes de la filiale de la firme au Bénin.  Ses journées portes ouvertes, qu’organise la structure, ont, ainsi, pour but d’aider la jeunesse béninoise voulant immigrer dans la clandestinité à emprunter désormais le chemin légal à travers des informations utiles disponibles dans les locaux de Canada In Benin situé à Kindonou derrière le stade de l’amitié à Cotonou. Car, pour le juriste, «l’immigration, quand elle est préparée et réussie est un facteur de développement pour le pays d’origine, le pays d’accueil et la personne concernée même.  Ailleurs, des pays disposent même un budget pour aider la jeunesse à immigrer, voir ce qui se passe ailleurs et revenir, si elle le souhaite, expérimenter ses acquis sur son pays d’origine. Nous nous s’attelons alors à cette mission de sensibilisation et d’information».

Une dizaine d’années d’expertise au service de la jeunesse béninoise

Rosemonde Missoh, Directrice du Bureau du Bénin

 Cette firme qui a totalisé une dizaine d’années d’expériences et déjà présente dans plusieurs pays africains (Mali, Côte d’Ivoire, Ghana), dirigée par de compétences pluridisciplinaires dont des avocats et des spécialistes de la question de l’immigration, se démarque, selon Rosemonde Missoh, Directrice du Bureau du Bénin, de par sa capacité à s’adapter aux standards et réglementations actuels de l’immigration au Canada, le sérieux dans le suivi des dossiers de ses clients, son expertise et la diversité des compétences de son équipe. «Nous travaillons à permettre aux Béninois d’immigrer, désormais, en toute légalité sans être arnaqués tout en rassurant les personnes qui sont encore dubitatives qu’il existe une structure sérieuse et légale qui leur offre ses services pour la réussite de leur projet», informe-t-elle tout en exhortant le public à passer régulièrement dans leurs locaux pour s’informer et se faire assister.