Floricia Kouton Godonou crée "JCIA Succès Plus" pour professionnaliser les cours de maison


BENIN - START-UP
Floricia Kouton Godonou, Promotrice de "JCIA Succès Plus"

   

Etudiante en 3ème année d’administration des impôts et titulaire d’un Brevet de technicien supérieur en comptabilité gestion, Floricia Kouton Godonou est carrément une tête bien pleine. A 20 ans, elle est la promotrice de JCIA SUCCES PLUS, une start-up qui offre des prestations de cours de renforcement à domicile, souvent désignés par le groupe de mots: " maître d’étude".

«JCIA n’est pas un sigle. C’est un surnom par lequel les amis aimaient m’appeler quand on était au collège, au moment où je leur expliquais les cours», dévoile la férue de maths et physiques. Selon la promotrice de JCIA SUCCES PLUS, implantée à Vêdoko (un quartier de Cotonou) et opérationnelle dans les communes voisine de la capitale économique du Bénin dont Abomey-Calavi et environs, ses services sont à la portée de la bourse du Béninois moyen. Découvrons, ensemble, la jeune entrepreneure et sa start-up. Interview.

Par La Rédaction
2019-02-15 17:35:45 / 583 vues

Afrique Vision Média: Apprenante, vous aviez un parcours scolaire et académique cité en exemple. Parlez-nous-en !

Floricia Kouton Godonou : Mon cursus scolaire et académique n’a pas été brillant sur toute la ligne. Tout a commencé en classe de CE1 lorsque j’avais successivement occupé le 7èmeet le 4ème rang. C’est à partir de ce moment que mon père s’est personnellement investi pour que mon niveau ne baisse plus. Du CE1 en Terminale, j’ai occupé soit la 1èreou la 2ème place.Mes résultats ont été plus constants au cours primaire. Au secondaire, cette performance a été possible grâce à Régis Gnanvo, un challenger hors pair que j’ai rencontré. C’était le genre de compétiteur qui te booste. On se permutait la 1ère et la 2ème place, en devançant de très loin nos camarades.

Véritable passionnée de maths et physiques, comment le sacerdoce de la transmission du savoir vous a conquise ?

Après l’obtention de mon baccalauréat série C en 2016, j’ai commencé par donner des cours particuliers à domicile en mathématiques et en physiques. Satisfaits de mes prestations, les parents d’élèves ont développé une certaine confiance en moi et me recommandaient à d’autres parents. J’avais désormais plus de sollicitations que je ne pouvais en gérer toute seule. C’est ainsi que j’ai mûri l’idée de sous-traiter des enseignants en qui je pouvais avoir confiance à mon tour, et qui pourraient donner la même qualité de formation que moi, aux apprenants que je ne pouvais pas recevoir.

Au départ, nous encadrions les élèves du cours primaire jusqu’en classe de 1ère C. Bien qu’étant titulaire d’un bac C, je n’acceptais pas les élèves de la Tle pour ne pas me heurter à des difficultés. Depuis que la société JCIA SUCCES PLUS a été créée en 2017, nous prenons des élèves du cours primaire jusqu’en Tle C et plus. L’an dernier, nous avons reçu et formé un étudiant en première année d’université.

Quelles sont les matières qui font l’objet de vos prestations?

Nous avons 13 enseignants qui donnent des cours à domicile à une cinquantaine d’élèves dans toutes les matières. Ma mission est de trouver un enseignant capable de former un élève, quelle que soit la matière voulue par le parent.

Par rapport à vos concurrents, quels sont vos facteurs de différenciation ?

Notre spécialité, c’est le suivi. L’enseignant ne fait pas ce qu’il veut. Nous contrôlons s’il s’est rendu au cours ou non, le nombre d’heures effectué, sa fréquence… Cet enseignant sera évalué aussi bien par le parent que l’élève, pour exprimer leur satisfaction ou non. C’est de cette façon qu’on arrive à savoir ce qu’il faut corriger pour que l’objectif global soit atteint. Contrairement à beaucoup d’autres, JCIA SUCCES PLUS mise sur les résultats.Notre seconde particularité est notre application en cours d’élaboration. Grâce à cet outil, le parent peut, depuis sa maison, nous envoyer l’évaluation qu’il a faite de l’enseignant. Toutes ces informations seront consignées dans une base de données, qui déterminera la poursuite ou non de la collaboration avec l’enseignant. Actuellement, nous autorisons les paiements par Mobile Money et les dépôts bancaires.

Selon quels critères recrutez-vous ces enseignants?

Je ne me base pas que sur les diplômes. Il est clair que de nos jours, les diplômes ne vont pas au-delà des compétences. Ma stratégie est toute simple : je mets les enseignants en situation de travail. Je leur demande par exemple d’expliquer un fait à quelqu’un pour voir la façon dont ils arrivent à se faire comprendre. En effet, ce n’est pas aisé pour tout le monde de faire comprendre quelque chose à quelqu’un. Certains ont le savoir mais ne savent pas le transmettre. Je les soumets également à quelques exercices pour voir comment ils s’en sortent.

Quel est le taux de réussite des élèves que vous encadrez ?

Généralement pour les classes intermédiaires, il est rare que nous n’obtenions pas 100%. Par contre, pour les classes d’examen, sur 10 élèves, il peut arriver qu’on ait 1 ou au plus 2 échecs.

Je continue de donner des cours en maths et physiques. Il y a des parents qui souhaitent que ce soit moi-même qui encadre leurs enfants. C’est en l’occurrence ceux avec qui j’ai commencé dès le départ et qui préfèrent ne pas changer de formateur pour, peut-être, ne pas fausser le niveau de leurs enfants.

Pourquoi se lancer si jeune dans l’enseignement ?

Si je me suis lancée dans les cours particuliers à domicile, ce n’est pas principalement pour le gain financier mais tout simplement parce que c’est une passion pour moi d’enseigner. Je me suis toujours dit que quel que soit le poste que j’occuperai, ce sera toujours un grand plaisir pour moi de partager le savoir avec les autres.

Depuis le collège, j’avais déjà cette habitude d’organiser des travaux dirigés non-payants au profit de mes camarades à qui j’expliquais le cours du professeur. Aujourd’hui, les parents gagneraient beaucoup à faire confiance à JCIA SUCCES PLUS. Nous confier leurs enfants, c’est avoir la garantie de bons résultats.

Comment arrivez-vous à gérer votre entreprise, votre formation professionnelle et les cours à domicile ?

C’est juste une question d’organisation. Pour moi, mon entreprise passe avant toute chose.

Un mot de fin ?

Oui. Je voudrais juste remercier l’équipe de Afrique Vision Média pour l’opportunité de visibilité qui m’est offerte à travers cet entretien. Et à tous nos clients, nous leur réitérons notre engagement de toujours être à la hauteur de leurs attentes.