Parlons-en: «tout le monde ne saurait devenir entrepreneur», Ayodélé Ognin


MONDE - OPINION-CHRONIQUE
Ayodélé OGNIN, professionnelle de la finance de développement et du capital-investissement

   

Entrepreneuriat, innovation, développement personnel… plusieurs compétences, de divers domaines, donnent, désormais, leurs opinions sur divers sujets, à travers la chronique "Parlons-en" sur votre plateforme Afrique Vision Média en vue de vous permettre, vous nos lecteurs, d’envisager autrement vos initiatives et de voir autrement la vie pour de meilleurs résultats dans vos différents projets.

 Pour ce premier numéro de "Parlons-en", Ayodélé Ognin, professionnelle de la finance de développement et du capital-investissement, spécialisée dans le développement du secteur privé sur les marchés émergents, évoque les qualités requises pour être un "VRAI" entrepreneur ou un entrepreneur à SUCCES. Au nombre de celles-ci, la chroniqueuse évoque cinq qui ne sont pas forcement exhaustives. Découvrez-les avec elle.

Par Ayodélé OGNIN
2019-06-07 13:35:11 / 3381 vues

L’entrepreneuriat, solution trouvée pour amortir le phénomène du chômage, de plus en plus galopant en Afrique, semble plutôt devenir un effet de mode, actuellement, sur le continent. C’est, certes, extraordinaire, l’idée de vivre d’une activité que l’on a soi-même créée. Mais les réalités dans la pratique sont autres. En effet,  aujourd'hui, l’on observe une montée vertigineuse de la courbe des personnes désireuses de se lancer dans une activité entrepreneuriale, se disant que ce serait, peut être, facile ou ignorant qu’il faut s’outiller pour. Hélas, plus d'un tiers d'entre elles n'arriveront pas à clôturer leur premier bilan et plus de la moitié devront abandonner avant la troisième année. Et pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas forcement les qualités requises qui n’ont rien à avoir avec les considérations liées à leur niveau scolaire, sexe, religion ou origine. Même si on a un métier dans le sang ou une vocation, il faut impérativement cultiver cette vocation ou travailler à apprendre les règles de ce métier qui doivent répondre à des normes et standards. Entreprendre est, alors, un métier, à part entière, qui exige des qualités et compétences professionnelles bien définies que je résumerai en 5 points non exhaustifs mais principaux.

La première qualité, d’une personne qui embrasse la voie de l’entrepreneuriat, doit être la capacité de cette personne à identifier le potentiel et les opportunités cachées derrière les problèmes. D’où naissent les opportunités qui deviennent progressivement le fonds de commerce qui fera grandir l’initiative entrepreneuriale tout en lui donnant un NOM et une IMAGE. La deuxième qualité requise, par expérience et pour avoir suivi quotidiennement les entreprises à succès depuis plusieurs années, c'est l'habileté de l’entrepreneur à prendre des risques. Car, le succès, dit-on, est la récompense d'un entrepreneur pour les risques pris en amont. Quant à la troisième qualité qu’on doit retrouver chez un néo entrepreneur ou un entrepreneur ayant déjà réussi, elle s’appelle "Endurance". Autrement, un entrepreneur, qui se veut professionnel et qui aspire vivre de son idée, se doit d'être constant et fidèle à ses aspirations sur le long terme. Il est facile de commencer une activité et de l’arrêter à la première difficulté. Ce qui fait la différence entre les gagnants et les perdants, c'est la résistance aux différents chocs dans le temps. Par ailleurs, cette endurance dans le temps doit être soutenue par une quatrième qualité qui est la clarté de l’idée et de la vision pour lesquelles l’on travaille. Un entrepreneur, un VRAI, doit avoir une vision précise et claire de ce qu’il veut et d’où il veut aller. Puisque, sans vision, un entrepreneur ne fera que sauter de projet en projet sans jamais s'y investir pleinement.

Pour finir, un entrepreneur doit apprendre à être humble et curieux. Cette humilité doit se traduire, entre autre, par son désir d'apprendre. Dans son activité, l’entrepreneur doit porter plusieurs casquettes. Il est donc nécessaire de se former et de continuer à apprendre. Parce que, pour se démarquer des autres, il faut apprendre de ceux qui ont réussi déjà dans leur domaine et des expériences personnelles. Aujourd’hui, pour apprendre, plusieurs choix s’offrent à toute personne disponible et humble. Ces choix vont de la lecture au mentorat en passant par les opportunités de renforcement des capacités régulières. Il paraît, ainsi, évident que même si l'entrepreneuriat semble devenir la nouvelle dynamique pour se mettre à l’abri du chômage, que tout le monde ne saurait devenir entrepreneur. Car, réunir ces cinq qualités en soi requiert de la méthodologie, du temps et de la disponibilité. Et combien sont-ils prêts à ce sacrifice aujourd’hui ? D’ailleurs, travailler pour les autres est, également, une autre forme de leadership dont tout le monde ne saurait être capable, aussi.

Puisque ces qualités ne sont pas exhaustives, quelles sont, selon vous, d’autres qualités à retrouver chez un ENTREPRENEUR, un VRAI ?


Qui est Ayodélé OGNIN ?

Professionnelle de la finance de développement et du capital-investissement, Ayodélé OGNIN est spécialisée dans le développement du secteur privé sur les marchés émergents. Titulaire d'un MBA de l'ESG Paris, elle a travaillé pour des institutions financières, effectuant des transactions allant des opérations de trésorerie à la banque d'investissement. Préoccupée par l'autonomisation et l'éducation des femmes africaines, elle est cofondatrice de "WURAMI", une initiative sociale ayant pour objectif de fournir aux femmes africaines vivant dans des conditions de précarité, une éducation financière en langues locales au moyen d'outils numériques.